corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

Altkirch - Ferrette

Altkirch est dominé par les imenses silos de l'usine de béton Holcim. La gare est à peine visble devant l'usine.
Ce passage à niveau se trouve près de la gare d'Altkirch en direction de Carspach / Dannemarie. La voie à gauche est l'ancienne ligne vers Ferrette. Les rails servent encore comme embranchement particulier d'une usine à Carspach. L'embranchement ne semble pas d'être beaucoup utilisé et aurait besoin d'un débrousaillement.
Je me rends à Carspach où on retrouve la plateforme.
Une jolie voie verte.
Je prends d'abord la direction vers la bifurcation. Ici le debut de l'entreprise dans la vue vers Carspach.
La route détourne vers la droite. Au fond les poteaux de la cantenaire de la ligne SNCF vers Dannemarie et Belfort. Le maïs pousse trop élevé pour pouvoir cercher la bifurcation derrière le champs.
Vue vers Carspach, à l'endroit où la piste cyclable se rend sur la plateforme.
La voie verte autour de Carspach.
Passage à niveau.
La gare de Carspach se trouvait par ici, peut-être derrière les arbres. J'ai raté la suite vers Hirtzbach.
Ici, on est déjà à Hirtzbach. On aurait pu suivre la plateforme tout le long du chemin entre Carspach et Hirtzbach. À re-visiter.
La gare de Hirtzbach existe encore, utilisée par privé.
Ensuite, la ligne joint la route, ou mieux dit, la route jouint la ligne, car la dernière continue tout droit vers Hirsingue.
Les deux pistes se accompagnent pendant un kilomètre.
Vue en arrière vers Hirtzbach.
Plus loin on s'éliogne peu à peu de la route (vue en arrière).
Arrivée sur le terrain vaste de l'ancienne gare de Hirsingue.
Vue en arrière.
Visiblement on y trouvait des installations ferroviaires importantes par ici, sur un terrain un peu surélevé.
Chemin de fer bilingue
La ligne continuait tout droit après la gare de Hirsingue.
De l'issue de Hirsingue, la ligne suivait la route jusqu'à l'entrée de Bettendorf ou la ligne quittait la route par ici. Je n'ai pas trouvé la gare, si il y en avait une.
La ligne restait en bas de la route pour ne pas traverser Henflingen par la rue principale. Je n'avais pas compris la situation lors du seule passage. Peut-être il y reste encore un bâtiment de gare à découvrir. Jusqu'à Waldighofen, la ligne suivait plus ou moins la route sans traces visibles. On se trouve ici en haut de la gare de Waldighofen, gare de bifurcation. D'ici une ligne se dirigeait vers Saint-Louis près de Bâle.
Le terrain de la gare sert comme zone industrielle.
Voici la gare de Werentzhouse. À Roppentzwiller et Durmenach on voit quelque rues dans la vue aerienne qi pourraient correspondre à une ancienne plateforme. À re-visiter.
Après la gare de Werentzhouse la ligne fesait une courbe de 90 degrés pour se rendre à Bouxwiller et Ferrette. On ne trouve plus de traces. Sur la carte nationale suisse de cet endroit proche de la frontière figure un pont quelque part au milieu des champs. Il faut que je revisite le terrain.
À Bouxwiller plus de trace de la halte. L'arrêt de bus au lieu-dit Luppach marque la position de l'arrêt du tram avec le même nom.
La route vers Ferrette emprunt la pente droite dans la vallée du Luppach. La plateforme se separait de la route par ici pour emprunter la pente gauche.
On franchit le Luppach par un petit pont.
La plateforme n'est plus visible par ici. Elle rentrait dans la forêt à peu près au milieu de l'image.
De cet endroit on regarde vers le point de vue de l'image précédente.
Sous arbres la plateforme est à nouveau bien visible.
Elle serpente dans la pente ...
... au dessus du Luppach.
En face, sur la route, on devine la plateforme à l'autre coté.
Au fond à droit la route vers Ferrette. La plateforme, sortant à gauche sous arbres, joint la route forestière.
En pente égale on se rend dans la forêt vers Ferrette.
À Ferrette de la position de l'ancienne gare on voit la plateforme sortir de la forêt au fond à droit pour contourner la petite dépression avant Ferrette.
La gare n'existe plus. Les essieux de chemin de fer drapés autour du rond point au bout du terrain de l'ancienne gare rappellent le passé de cet endroit.

bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 2014-06-29 21:49:58