corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

La Cure - Morez

La gare de La Cure à la frontière entre la Suisse et la France est le terminus du tronçon suisse toujours en service. Une automotrice de la NSCM marque l'arrêt au terminus. La végétation plus dense au premier plan marque probablement le niveau ancien des rails avec une gare en légère pente. Une plateforme dans l'horizontale est biensûr plus adapté aux besoins d'un terminus.
L'ancienne continuation bien marquée par la végétation. Aussi dans la vue aerienne on voit bien l'ancien tracé.
Un autre jour un tracteur sur le bout du remblai du terminus.
À l'issue de La Cure, l'ancien tracé faisait une courbe serrée pour se diriger vers Les Rousses. Ici le remblai après l'ancien passage à niveau sur la route de Brassus. La courbe laisse imaginer qu'il y avait des projets pour un embranchement vers Le Brassus, le terminus de la ligne secondaire à voie normale venant de Vallorbe.
Passage à niveau et remblai de l'autre coté.
Un privé s'est installé sur l'ancien remblai.
De la route on voit le remblai derrière le terrain privé.
Le remblai derrière d'arbres
À travers de Les Rousses il n'y a plus de trace. La halte n'existe plus. La ligne suivait la route en accotement et traversait la localité sur la rue principale. À l'issue la route commence la descente vers Morez. La ligne la souvait toujours en accotement. Voici la première trace après La Cure, un tunnel au bord de la route pour éviter une courbe trop serrée.
Le portail inferieur du tunnel de l'intérieur ...
... et de l'extérieur. La voute est en très bonne état.
Le tunnel s'ouvre vers une tranchée en courbe qui ramêne le tracé vers la route.
On continue en courbe serrée.
À l'issue de la tranchée, la ligne coupe un chemin forestier pour rentrer dans la pente opposée, protégée contre les glissements de terrain par un mur de soutenement.
Le mur avec la route vers Morez.
Peu plus loin, la route dans la falaise, ici dans la vue en arrière vers les Rousses. Par ici, la ligne était implantée dans la route. Difficil à imaginer avec la circulation d'aujourd'hui.
La courbe serrée de la route coupée par le deuxième tunnel dans la descente vers Morez.
Aussi ce tunnel est en très bon état. La voute en partie en maçonnerie, en partie taillée directement dans les rochers.
Le portail inférieur.
En suite, la ligne continuait la descente à nouveau sur la route.
On est déjà arrivé à Morez, plus des traces par ici. La ligne traversait la ville pour gagner la gare de la ligne des hirondelles de Bourg-en-Bresse via Cluse et Sait-Claude à Champagnole et Andelot-en-Montagne.

bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 2014-06-29 23:20:19