corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

Monsols - La Clayette


Unbenannt afficher une carte plus grande

On commence notre visite à Monsols, gare de correspondance avec les lignes Cluny - Monsols, l'autre ligne des "Chemins de fer départementaux du Rhône - Saône-et-Loire", et Villefranche-sur-Saône - Beaujeu - Monsols des "Chemin de fer de Beaujolais".
À coté de l'ancienne halle à marchandise il y a encore la grue qui servait à charger et décharger.
Les anciennes remises servent au service du feu dans nos jours.
On garde le mémoire.
Les anciennes plateformes des deux lignes sont encore bien visibles, à droite vers Cluny, à gauche vers La Clayette. On va prendre celle de gauche.
Après les bâtiments de la voirie installés sur le terrain qui hébergait le dépot à l'époque, on roule sur le sable d'un chemin à travers champ très confortable à pédaler.
Au milieu de la forêt au fond se cache le viduc du Châtelard.
Pour une fois un viaduc qui est bien praticable.
Un beau et grand ouvrage d'art.
... et encore une photo ...
Au bout une chicane pour empêcher des véhicules plus grandes. Après le viaduc le tracé entre dans une tranchée.
Vue en arrière.
On suit la plateforme qui monte sous arbres en pente constante.
Prèsque partout, le tracé suit bien le terrain, parfois il faut quand même une tranchée.
Passage à niveau
Un pont au dessus de la plateforme donne accès aux maisons abandonnées au milieu de la forêt.
On arrive au point culminant de la ligne situé dans une tranchée.
En suite le tracé redescende ...
... pour se perdre près de la route Tramayes et Saint-Christophe. La ligne a du la suivre jusqu'à la gare au lieu-dit "Le Plat". Il n'y a aucune autre trace.
Après avoir passé la gare "Le Plat" toujours existante, le tracé suit l'orée au dessus de la route. J'ai perdu les photos que j'ai prise autour de Saint-Igny-de-Vers. Le grand viaduc dans la descente vers Saint-Igny a été démoli, il n'y à prèsque plus des traces. La ligne passait en suite en contrebas du village pour gagner la gare située en dessous de l'église où il se trouve aujourd'hui la poste.
Après la gare de Saint-Igny-de-Vers la ligne continuait la descente dans la pente. La plateforme est integrée dans le pâturage, pas de route ni chemin pour la suivre. On prend la route en direction de La Clayette pour la quitter peu après et prende une petite route qui reste dans la vallée.
Au fond Saint-Igny-de-Vers, en face en bas la plateforme courbée.
Le tracé bien visble en face.
La valleé devient plus étroite. Le remblai en bas devant les arbres pourrait être un vestige de la ligne ...
... sur le remblai à pied ...
... ou il s'agît d'une construction plus récente d'une aire de pêche. Le remblai separe l'étang du ruisseau.
Peut-être une partie du rembai a été réutilisé. En bas du barrage pas des traces.
Un petit kilomètre plus loin, la vue en arrière vers la vallée de Saint-Igny, on devine le remblai sous arbres à droite.
Plus loin il est mieu visibe.
... derrière d'arbres ...
... la plateforme marque une courbe de prèsqu'un angle droit.
Arrivé au plat ...
... la plateforme se dirige vers la gare du lieu-dit Le Sordet. Ici, la ligne joignait la route.
La gare de Saint-Racho.
Et encore une photo.
Et la gare de Varennes.
Après cette gare, le tracé passe derrière un supermarché et revient autour de cette place vide vers la route.
À l'autre coté pas de trace, la ligne passait à-peu-près à droite le long de la clôture.
On arrive à La Clayette. Le tacot passait ici, entre la route et le bord du lac. Je n'ai pas fait attention en prenant la photo, le deuxième arbre à droite cache le château.
La ligne avait son terminus à coté de la gare PLM de La Clayette sur la ligne Paray-le-Monial - Lyon et origin d'une ligne vers Charlieu et Pouilly-sous-Charlieu sur la ligne Paray-le-Monial - Roanne.
La gare du tacot est encore conservée, avec sa halle à marchandise derrière.

bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 0000-00-00 00:00:00