corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

Morteau - Maîche - Trévillers


Morteau - Maîche - Trévillers voir sur une carte plus grande
L'histoire de la ligne Morteau - Maîche - Trévillers est bien décrit dans le livre "Le Tacot, les chemins de fer du Doubs" de Jean Cuynet et Jacques Reichard, édité par la "presses du Belvédère". La ligne à voie étroite a été construite en deux étappes, d'abord le tronçon de Morteau à Maîche et après la prolongation jusqu'à Trévillers. Elle liait le plateau de Trévillers, Maîche et Le Russey avec Morteau et la ligne PLM Besançon - Le Locle (- La Chaux-de-Fonds) à voie normale.

La plateforme est encore bien visible. Entre Morteau et Les Fins et entre Charquemont et Maîche elle est bien praticable, puis partiellement entre Chenalotte et Narbief et entre Le Russey et Bonétage. Ailleurs, la plateforme s'intègre dans le pâturage ou a complètement disparue (Les Fins - Chenalotte, Bonétage - Charquemont, tout le tronçon Maîche - Trévillers).
Morteau - Le Russey
Le Russey - Maîche
Maîche - Trévillers


bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 0000-00-00 00:00:00