corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

Pontarlier - Besançon


Besançon - Pontarlier voir sur une carte plus grande
Le livre "Le Tacot, les chemins de fer du Doubs" de Jean Cuynet und Jacques Reichard (presses du Belvédère) donne une bonne description de l'histoire de la ligne de chemin de fer Pontarlier - Besançon. La ligne à voie métrique a été construit en deux étapes. L'année 1907 voit le debut des travaux à Besançon et à Cléron. Le premier tronçon Besançon - Amathay-Vésieux a été mis en service en 1910. En 1930 la ligne a été prolongé jusqu'à Entreportes--gare de correspondance vers Levier et Andelot--et Pontarlier. Un avant-projet d'un autre embranchement à Goux-les-Usiers vers Valdahon n'a pas été realisé. Un autre avant-projet non realisé prévoyait une correspondance diréct Evillers - Levier via Déservillers.

Comme les autres lignes du reseau de Pontarlier la ligne servait surtout au transport des marchandises, spécialement du bois. Jusqu'à aujourd'hui l'areal de la gare de Evillers est utilisé par une scierie. Encore après la fermeture des tronçons Besançon - Evillers et Entreportes - Pontarlier et après la suppression du transport de voyageurs après la deuxième guerre mondiale, la ligne Evillers - Andelot a été servi pour le transport du bois.

Dans les forêts traversées le tracé est encore bien visible. Dans les villages et sur le pâturage on ne trouve plus beaucoup de traces. Seulement à l'aide des photos de satellites on arrive encore reconstruire la localisation des rails, et même ceci se présente parfois difficile. La praticabilité du tracé est très variable. Le tronçon Entreportes - Sombacours est praticable à pied et en VTT sauf deux passages courts, au moins sur les chemins en accotement du tracé. Egalement la partie dans la forêt entre Goux-les-Usiers et Evillers est praticable. Un long bout entre Evillers et un de les deux tunnels de la ligne (l'autre traverse les rochers en dessous de la citadelle de Besançon) est impraticable, même à pied. Ensuit, avec quelques petits interruptions, la voie est praticable jusqu'à Bolandoz. Le tronçon Fertans - Cléron est bien praticable graçe aux activités de l'association de "Musée du Tacot" à Cléron, ainsi que le tronçon Epeugney - Montrond-le-Château, idéal pour les randonneurs en vélo. Aussi la continuation comme chemin à travers champ est bien praticable à pied et en VTT. Malheureusement il finit comme cul de sac dans les broussailles, au moins pour le vélo. D'ici jusqu'à Besançon il ne reste que des traces impraticables.

Peu avant la visite de la ligne j'avais perdu une amie très proche. Son âme était avec moi sur tout le trajet que j'ai fait pour la plupart à pied. La visite de la ligne dans la nature m'a aidé à retrouver un lien avec le monde. Ce reportage est dédicacé à Karin.


Entreportes - Evillers
Evillers - Amathay-Vésieux
Amathay-Vésieux - Fertans
Fertans - Cléron
Cléron - Besançon


bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 0000-00-00 00:00:00