corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

Pontarlier - Besançon

introduction

Amathay-Vésieux - Fertans

La gare de Amathay-Vésieux se trouve à l'orée située à-peu-près au millieu entre Reugney et Amathay. Après son prolongement jusqu'à Entreportes et Pontarlier, la ligne quittait le terrain dans un virage à droite serré en montant, peut-être la raison pour les trois croisements avec la route. En venant de Reugney, la ligne gagnait le terrain de la gar en ligne droite.
En face de la gare une chèvre s'entraine à balancer.
De la route on voit le remblai entrer le terrain de la gare Après venant de Reugney. La gare se trouve sur terrain privé et le tracé n'est pas accessible par ici.
À l'orée après Reugney on retrouve le tracé. Que c'est pratique, une marche pareille dans le terrain...
On peut facilement suivre le tracé dans la forêt.
Mais peu après la végétation devient impénétrablement dense.
On retourne donc. Au sol il y a bien du ballast.
À l'autre coté de la route venant de Reugney on trouve l'ancienne halte--la seule encore existante du réseau. Les photos anciennes montrent qu'elle était identique à celle à Beure.
Après le terrain autour de la halte on suit l'orée sous arbres et bien praticable.
Une clairière
En suite on a ici et là un peu plus de peine à suivre le tracé.
Un chemin VTT suit en parallèle au dessus le tracé ...
... de lequel on voit bien la plateforme dans la forêt.
On continue un peu plus éloigné de l'orée.
Vue en arrière vers Reugney.
La végétation sur l'ancien remblai devient plus dense ...
... jusqu'à ce qu'il devient impraticable.
Une autre fois en vue depuis le chemin VTT au dessus.
On arrive à un "passage à niveau".
La plateforme est barrée par un arbre tombé.
En face on continue à travers champ ...
... contournant un entrepot de bois ...
... et entre dans une tranchée impénétrable.
On peut facilement suivre la tranchée au dessus au bord à travers champ, ici dans la vue en arrière vers Reugney ...
... et vers Bolandoz. La tranchée entre dans la forêt ...
... pour joindre les traces du chemin.
Le ballast au sol montre le passé du chemin.
Vu en arrière.
À nouveau on croise une route secondaire. La plateforme continue en face dans le fourré impénétrable.
Quelque pas plus loin sur la route, la forêt s'ouvre et donne la vue vers Reugney.
La ligne longe l'orée caché par les broussailles.
Aussi dans la suite la ligne suit l'orée en courbe longue, plus loin au fond sous les sapins.
Le fourré est impénétrable, mais sous les sapins on retrouve facilement la plateforme.
Sur un bout court dans une plantation plus recente il n'y a plus nulle trace. Drole d'idée d'une forêt on a eu il y a quelque dizaines d'ans.
En suite on continue dans une forêt mixte sur un sol bien praticable.
Le tunnel de végétation donne sur un chemin à travers champ.
Vue en arrière.
Ici, la végétation s'ouvre à nouveau, permettant la vue en arrière sur la voie. Un peu à gauche du centre de la photo on voit l'entrée de la ligne dans les buissons après le croisement de la rue secondaire et la continuation sous broussailles.
Par une tranchée peu profonde (vue en arrière) ...
... on arrive sur un chemin à travers champ entre les clôtures au millieu du pâturage (aussi vue en arrière vers la tranchée).
Le chemin se tranforme en route goudronnée.
Après une série d'arbres on passe à droite d'un bâtiment d'étable récemment construit.
Vue en arrière vers l'étable. Le remblai suit la route, caché par broussailles comme souvent.
Au dessus de l'entrée de Bolandoz on arrive à la route qui vient de Reugney. On voit le reste de l'ancien remblai au dessus de la route. En ligne droite on entre le village où la ligne tourne à gauche, sur le terrain d'un parking, invisible aujourd'hui.
La suite de la ligne au nord-ouest du village est bien visible de la Grande Rue.
En courbe longue ...
... la ligne contourne le village.
Devant l'orée on reconnaît le tracé comme faible modulation du terrain.
Après le village en diréction de Déservillers les traces se perdent dans le pâturage. L'arbre au milieu au fond marque à-pe-près la position de la plateforme venant vers nous.
En suite, un chemin goudronné emprunt l'ancien tracé. La continuation droite du chemin sous arbres au fond ...
... donne sur le terrain de l'ancienne gare de Bolandoz. Elle est située quelque centaines de mètres en dehors du village, pour ne pas perdre d'altitude en diréction d'Amancey.
L'ancien terrain de la gare se trouve à coté de la route vers Déservillers.
La suite de la ligne employe un remblai. Par les arbres aux deux cotés le remblai est bien marqué et visible de loin à travers les champs.
De la route vers Amancey on voit clairement le fin du remblai dans le champ au fond au millieu de la photo.
Vers Amancey en ligne droit environ un kilomètre plus loin on voit encore une série d'arbres qui montre la position du remblai. Dans le champ entre les deux il n'y a plus de traces.
À la fin de cette série d'arbres et des buissons vers Amancey ici vue en arrière vers le remblai à l'issue de Bolandoz. On le voit au fond au bord gauche de la photo.
L'autre coté de la même série d'arbres. Au fond on devine Bolandoz et la chaîne de montagne entre Amathay et Evillers que la ligne surmonte.
À l'entrée d'Amancey des buissons cachent à nouveau l'ancienne plateforme.
En suite, la ligne longe la pente. Pour encore une fois une série de buissons montre la position de la plateforme.
À l'entrée d'Amancey en fin un signe claire, un remblai couvert de buissons. Dans le village on ne trouve pas de traces, ni un bâtiment de gare. Mais par la forme du terrain il n'y a pas d'autre possibilité que la ligne a dû contourné le village par le ouest.
À l'issue du village vers Fertans on retrouve la ligne en forme d'une série d'arbres.
La plateforme suit la route jusqu'à un château d'eau. On la devine aussi après à gauche de la route à coté d'une clôture.
Sur le terrain d'une maison construite plus récemment à l'entrée de Fertans, la ligne a dû franchir la route pour commencer une boucle. Le terrain du village de Fertans commence déjà à descendre visiblement vers la falaise entre Fertans et Cléron.
Derrière les maisons on croise la pente en diagonal, pas très bien visible sur la photo, et la ligne entre dans une tranchée cachée par les arbres peu à gauche du millieu de l'image.
Vue en arrière de la fin de la tranchée vers la point de vue précédent à coté de l'appentis au milieu de la photo.
En suite on passe par une tranchée peu profonde.
On conturne la partie supérieure du village ...
... ici un peu plus profonde ...
... et sous arbres ...
... vers le centre du village, à travers la trouée au millieu.
Au centre du village l'ancien remblai est bien visible sur un bout court.
Vue en arrière sur le même bout, la plateforme passait au milieu entre les deux maisons.
up
bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 0000-00-00 00:00:00