corpet
gare-ta
blanc-misseron
buffaud

Pontarlier - Andelot-en-Montagne - Salins-les-Bains

introduction

Villers-sous-Chalamont - Andelot-en-Montagne

Après la gare la voie continue tout droite en chemin goudronné dans la forêt
Peu plus loin la surface change en cailloutis.
À travers plusieures tranchées peu profondes et sur plusieurs remblais peu elevés la voie contourne la colline entre Villers-sous-Chalamont et Arc-sous-Montenod en virage très longue vers la droite.
Elle devient à nouveau voie verte.
À travers d'une trouée à peine visible dans le fourré (vue en arrière) ...
... la ligne gagne la gare d'Arc-sous-Montenod qui est située lointain du village. Le bâtiment semble d'etre utilisé comme maison de weekend.
Après la gare d'Arc-sous-Montenod la voie continue tout droit dans le flanc de la colline légèrement descendant ...
... jusqu'au fond de la dépression avant Lemuy,
à travers un petit pont ...
... qui est façilement à reconnaître comme pont du chemin de fer.
Vue en arrière vers la gare d'Arc-sous-Montenod.
De la route vers Lemuy on reconnaît bien la voie en façe.
Peu avant Lemuy la ligne croise la route venant de Pont-à-Moujard.
De Lemuy on voit bien le tracé dans la pente en façe qui monte vers le bout superieur du village.
Au bout de la rampe la ligne gange dans une courbe ...
... l'ancienne gare,
... qui semble d'être utilisée. Mais elle ne se montre pas dans son meilleur état. La voie continue après la gare tout droit en forme de chemin goudronné.
Aussi le nom du lieu indique le chemin de fer disparu.
Après avoir franchi une route secondaire la voie continue comme chemin caillouti dans la forêt,
... parfois en tranchée. Sur l'image satellite on voit bien cette partie comme longue ligne droite dans la forêt. C'est par ici que "l'Oiseau bleu" a fait son record de vitesse de 100km/h.
Au bout de la forêt la ligne gagne dans une légère courbe vers la gauche le lieu-dit Le Bois-Chaillet où elle traverse la route Aresches - Andelot-en-Montagne. À l'hauteur de la grange il y avait une halte qui a disparu.
Un indicateur vers Lemuy ...
... pointe dans la vue en arrière vers la voie venant de Lemuy.
En suite, la voie traverse à peine visible le pâturage et du terrain en proprieté privée en ligne droite jusqu'à l'endroit où elle rejoint le remblai de l'ancienne ligne PLM à voie normale Dôle - Frasne - Pontarlier et Vallorbe, encore utilisée aujourd'hui par la SNCF.
De la route vers Andelot on devine l'ancienne plateforme dans le contre-jour à l'autre coté de la dépression peu profonde.
Une serie de buissons montre pour encore une fois la position de la plateforme au bout d'un chemin à travers champ venant d'Andelot. Au fond Le Bois-Chaillet à l'orée, où la voie tourne à droite vers Lemuy.
En suite la voie devient chemin à travers champ couvert d'herbe. Au fond à gauche le viaduc d'Andelot de la ligne PLM/SNCF. On se rapproche à la fin de ce tronçon.
Mieux praticable et accompagnée par des arbres, la ligne continue toujours tout droit vers le remblai de la ligne Frasne - Andelot qui se cache derrière les arbres au fond.
Par un passage inférieur le chemin franchit la ligne vers Andelot avant avoir passé un "pli" un peu louche.
En suivant les traces d'un chemin à coté du remblai on tombe sur un autre passage inférieur qui traverse le remblai par un angle d'environ 45o pour joindre après la voie PLM/SNCF vers la gare d'Andelot.
Le passage est partiellement rembalyé. Au sol on trouve du ballast.
En tournant le dos au passage on ne s'aperçoit aucune trace d'une plateforme dans le champ. Peu à gauche du centre de la photo, derrière les buissons, il y a l'endroit où le chemin à travers champ fait le léger "pli" mentionné.
Uniquement en bas du champ dans le bon angle et en contre-jour vers le coucher du soleil le champ livre son "secret". On devine une ligne à peine visible dans l'herbe qui joint exactement le "pli" du chemin avec le passage inférieur dans le remblai de la voie PLM/SNCF en ligne droite. Si on le sait, la vue satellite le confirme. Cet endroit montre bien que l'absence d'une trace à travers champ ne signifie pas necessairement que la voie aurait du passer par ailleurs.
La ligne gagne la gare d'Andelot-en-Montagne. L'access au terrain avant est interdit par le SNCF.
Le bistrot en face du bâtiment de la gare a vue des meilleures temps.
Un petit bâtiment à coté pourrait être un reste de l'ancienne ligne à voie reduite.
D'ailleurs il ne reste plus aucune trace des installations de la voie métrique sur le vaste terrain de la gare--à part de la grande surface non utilisée.
up
bernhard p lang a gmx p ch
Last modified: 0000-00-00 00:00:00